Nos Missions

Investing For Nature est un fonds de dotation qui se consacre à la préservation du capital naturel. Découvrez nos missions :

Investir dans le capital naturel

Les écosystèmes naturels et la biodiversité fournissent des ressources et services naturelles essentielles pour notre bien-être, nos activités économiques et pour notre survie.

Pourtant la valeur de la qualité de l’air, de l’eau, le silence, la beauté d’un site naturel… est difficilement mesurable.

Certaines fonctions et services occupent des rôles économiques et sociaux évidents (exemple : les trois quarts de notre alimentation dépend des insectes pollinisateurs) or, il n’existe pas d’indicateur de leur valeur monétaire puisque leur mise à disposition par la nature a toujours été gratuite.

« La logique économique mondiale n’a pas encore intégré la reproduction des écosystèmes biologiques, n’a pas assimilé le fonctionnement de la machinerie climatique ou celle de l’océan mondial. » (Estelle Kah) 

Des méthodes d’évaluation se sont développées depuis les années 1970 pour estimer la valeur économique des services écologiques mais la plupart des décisions politiques et des entreprises n’en tiennent toujours pas compte. 

Aussi, comme ils n’ont pas de « valeur », plus des deux tiers des écosystèmes sont dégradés et leur capacité à fournir leurs services est compromise.

Les déchets provenant des activités économiques et de nos modes de vie, polluent l’ensemble des écosystèmes, empoisonnement l’ensemble du Vivant et ont des conséquences économiques grandissantes.

Des chiffres marquants

Le rapport de l’ONU de 2021 « From Pollution to Solution: A global assessment of marine litter and plastic pollution » recense des centaines d’études scientifiques concernant la pollution plastique marine et avance des chiffres marquants : 

  • US$ 6-19 milliards – Estimation du coût économique global annuel de la pollution plastique marine* (Deloitte 2019).
  • US$ 696 millions dont US$ 150 millions rien que pour le secteur de la pêche – Estimation des pertes économiques annuelles liées à la pollution marine* en Mer Méditerranée, considérée comme l’une des mers les plus affectées au monde (Dalberg Advisors, WWF Mediterranean Marine Initiative 2019).
  • US$ 10,8 milliards en 2015 contre US$ 1,26 milliards en 2008 – Estimation du cout annuel de la pollution plastique marine dans les pays de la coopération économique pour l’Asie-Pacifique (McIlgorm et al. 2008; McIlgorm et al. 2011).

Ces chiffres reflètent l’augmentation de la production plastique mondiale.

* Tourisme, transport maritime, pêche, aquaculture

Par manque de données suffisantes, aucun de ces chiffres tient compte des impacts néfastes de la pollution plastique sur les services écosystémiques marins ou sur la santé humaine.

Le coût de la matière première plastique ne reflète en rien les couts environnementaux, économiques et sociaux liés au traitement des déchets plastiques. Ces coûts sont transférés notamment aux communautés côtières et aux secteurs maritimes.     

US$ 500-2,500 milliards – Estimation des pertes annuelles mondiales en termes de capital naturel marin, sur la base d’un volume total estimé entre 75 et 150 millions de tonnes de plastique présents dans les océans en 2011 (étude de Beaumont et al. 2019).

Un investissement pertinent et éthique

La pertinence économique et éthique d’investir dans la préservation des écosystèmes naturels et la biodiversité s’inscrit comme une nécessité si on veut continuer à bénéficier de leurs biens et fonctions.

L’exemple de la forêt Gabonaise du bassin du Congo, résumé par Carlos Manuel Rodriguez, patron du Fonds pour l’environnement mondial :

« Un arbre debout ne vaut rien. Si vous le coupez il vaut quelque chose, mais pas pour la planète. Donc il faut lui donner une valeur, investir pour obtenir un résultat ; que les arbres soient toujours debout. » 

« Sans cette forêt, il n’y aurait plus de pluie dans certaines parties d’Afrique et nous n’arriverons jamais à atteindre l’objectif de 1,5 degré »  [de réchauffement maximum fixé par l’accord de Paris sur le climat]

Il s’agit d’investir pour que les écosystèmes continuent à fournir les biens et services nécessaire à l’Humanité et l’ensemble du Vivant.

Chacun de nous pouvons nous impliquer davantage pour protéger ces ressources et pour que les générations à venir puisse continuer à en bénéficier.

Agir pour protéger les écosystèmes et la biodiversité

Les activités humaines exercent une pression sur l’environnement.

La pollution par les déchets provoque des changements profonds dans l’état de l’environnement (la qualité de l’eau, de l’air, des terres…) et contribue à l’érosion de la biodiversité.

Plus de 100 millions de tonnes de plastique finissent dans l’environnement chaque année, dont près de 10 millions dans les océans, soit un camion poubelle par minute.

Nos déchets et en particulier plastique, se dégradent dans les écosystèmes qu’ils polluent et empoisonnent l’ensemble du Vivant.

Les microparticules de plastiques sont maintenant présentes dans toute la chaîne alimentaire du Zooplancton à l’Homme qui en ingère déjà 5 grammes par semaine, soit l’équivalent d’une carte de crédit.

Investing For Nature a développé un dispositif vertueux qui incite à la dépollution des déchets présents dans les écosystèmes et en fait un levier pour accélérer leur protection.

Sensibiliser comme levier de changement

Ces 20 dernières années, il a été produit plus de plastique que durant les cinquante années précédentes.

La tendance actuelle indique qu’en 2050 il en sera produit 750 millions vs 400 millions aujourd’hui, qu’il y aura plus de plastiques dans les océans que de poissons, que 99 % des oiseaux marins en auront ingérés…

Seule une prise de conscience peut entraîner un changement de nos comportements.

Pour l’impulser, Investing For Nature a développé un dispositif qui encourage à réaliser de petits actes concrets, à répétition et utiles pour la protection de l’environnement, pour engager une dynamique de changement (communication engageante).

Grâce à l’application collaborative Trash Spotter, qui permet de signaler les déchets abandonnés et d’enregistrer leur ramassage, Investing For Nature convertit ces actions en dons monétaires au profit d’associations qui œuvrent dans le développement durable pour accélérer et participer à la portée de leurs engagements.

Investing For Nature s’appuie sur l’application Trash Spotter comme un levier d’ancrage d’une prise de conscience.  

Soutenir les organisations et acteurs engagés

Notre bien-être et le développement économique de nos organisations dépendent directement de l’état de nos écosystèmes.

À l’heure où la 5ème limite planétaire vient d’être franchie par l’Humanité, du fait de la pollution de la biosphère par les plastiques et leurs additifs chimiques, leurs conséquences sur les écosystèmes sont grandissantes et la qualité des biens et services s’en trouvent profondément affectés.

Investing For Nature s’engage et propose des leviers vertueux et concrets pour soutenir les acteurs et associations qui agissent pour la protection et la restauration des écosystèmes.

Nous avons développé des indicateurs d’impacts environnementaux et sociaux qui permettent de mesurer la portée de vos engagements.